Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.
[mc4wp_form id="4890"]
Zapisz Zapisz

Flou quant à l’absence d’un ministre du logement

Après la nomination de Jacques Mézard à la tête du ministère de la Cohésion des territoires, les professionnels de l’immobilier se posent encore des questions quant à l’absence d’un ministre du logement.
Les propositions du président de la république : remplacer l’ISF par l’IFI, instaurer une « flat tax », le PTZ, le bail à mobilité professionnelle, …
Le passage de l’ISF à l’IFI n’aura aucun impact à priori concernant la résidence principale. Les personnes soumises à l’ISF possèdent en général un patrimoine d’une valeur supérieur à 1.3 million d’euros net d’emprunt ce qui ne change en rien l’arrivée de l’IFI.
Au contraire, c’est une situation profitable à ces derniers car les personnes détentrices de valeurs mobilières ne sont plus concernées par l’ISF, ils sortent donc de la base taxable.
La « flat tax » est une taxe unique de 30% sur les revenus des propriétaires d’un bien mis en location. Ce qui représente une baisse en comparaison avec un taux de 45% en moyenne. A noter, également, que le PTZ (prêt à taux zéro) devrait se maintenir profitant ainsi au secteur de l’immobilier dans le neuf.

1 Response
  • Laure
    juin 26, 2017

    C’est vrai qu’un gouvernement sans logement est inquiétant !
    Il y a plein de bonnes idées dans tout ça maintenant rester à voir ce que ça donne

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *